Le site officiel de Alain Musset: Biographie, Bibliographie, Infos, Discussions, Actualités... simplement en un clic!


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Atelier d'études doctorales : la comparaison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Enjeux et méthodes de la comparaison : terrains, moments, disciplines
Atelier d’étude doctoral de la formation « Territoires, sociétés, développement »


Lundi 16 juin 2008, 9h-17h

EHESS, amphithéâtre, 105 boulevard Raspail, 75006 Paris

« La comparaison est le seul moyen pratique dont nous
disposions pour rendre les choses intelligibles. »
É. Durkheim, 1898


Alors que la monographie a longtemps été l’exercice académique par excellence (diplômes d’études supérieures, maîtrises, thèses), on observe aujourd’hui l’importance grandissante de la comparaison comme objet et méthode de recherche en sciences sociales. Les doctorants de la formation « Territoires, sociétés, développement » sont nombreux à placer la démarche comparative au centre de leur recherche. C’est pourquoi, nous proposons de réfléchir aux enjeux épistémologiques, procédures et résultats de la comparaison dans le champ des études sur le territoire et le développement.

Plusieurs séries de questionnements pourront trouver leur place dans cette journée d’étude.
1) Quelles sont les raisons de mettre en œuvre une approche comparative ? S’agit-il de prendre du recul par rapport à ce qui est familier ; de classer ; de repérer des similitudes ou des différences ; de généraliser ou au contraire de singulariser ? Quels sont les régimes de scientificité attendus dans la pratique comparative ?
2) Comment définit-on ce qui est comparable ? Quelle est la dynamique entre le point de départ de la recherche – par exemple des cas retenus comme similaires selon certains critères – et le point d’arrivée de la démonstration – par exemple des évolutions contraires ? Choisit-on des cas comme exemplaires ou comme spécifiques ? Combien de cas comparer ?
3) Comment conduire le traitement de la comparaison et quel mode d’exposition adopter pour en restituer les résultats ? A quelles difficultés concrètes se heurte-t-on ? On sait que la démarche comparative a été critiquée pour ses limites et ses écueils et qu’on lui a opposé d’autres approches (par exemple l’histoire croisée). Dans quelle mesure et à quelles conditions la comparaison reste-t-elle féconde ? On s’intéressera ici aux méthodes et procédures, à chacun des stades de la recherche (enquête, traitement, écriture). Quels sont les débouchés de la comparaison : la typologie, l’idéal-type, le modèle, l’exception, etc. ? Quelle voie la comparaison ménage-t-elle entre « les paradigmes universels et les intelligibilités locales » (Passeron et Revel)

Il s’agira moins d’étudier les usages ordinaires de la comparaison dans la méthodologie de recherche, comme par exemple ce qui consiste à distinguer (des catégories, des discours, des objets, des quantités), que d’interroger la démarche comparative comme outil heuristique et principe de recherche. On privilégiera ainsi les recherches qui se fondent délibérément sur une stratégie de confrontation de terrains géographiques (villes, régions, nations, ou aires culturelles), de situations ou de trajectoires historiques, de groupes sociaux, etc. Inscrite dans une formation pluridisciplinaire, cette réflexion sera également attentive aux différences des sciences sociales dans l’usage de la comparaison, considérée par les unes comme un raisonnement intrinsèque – l’anthropologie par exemple, par les autres comme expérimentale ou programmatique.



Programme

****



9h15 Accueil et présentation de la journée


Matinée : Discutante Nancy L. Green

9h30/10h15 Clara Lecadet
Enjeux éthiques et politiques de l’usage de la méthode comparative à propos du retour des migrants expulsés et refoulés

10h15/11h Lucile Gruntz
Allers-retours cairotes en perspective. Trajectoires comparées des émigrés de travail égyptiens réinstallés dans la ville du Caire

11h-11h15 Pause

11h15/12h Flaviene Lanna
Les “hommes du fer” en France et au Brésil : le paternalisme industriel à l’épreuve du temps et de l’espace ?

12h/12h45 Tamara Heran
La comparaison comme outil de recul et d’élargissement du savoir social dans le domaine du développement. L’étude des temporeras au Chili

Après-midi : Discutant Alain Musset

14h/14h45 Maria Margarita Gonzalez Cardenas
La biographie sert-elle pour les études comparatives ?

14h45/15h30 Elise Roche
La participation aux projets urbains : Kreuzberg, Santa Croce et Sémard

15h30/16h15 Sébastien Kapp
La durabilité comparée : un modèle d’analyse heuristique

Voir le profil de l'utilisateur http://alain.musset.superforum.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum