Le site officiel de Alain Musset: Biographie, Bibliographie, Infos, Discussions, Actualités... simplement en un clic!


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Villes et territoires, cultures urbaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Extraits et citations:
Villes et territoires, cultures urbaines


Cette rubrique présente une série de courts textes extraits des travaux d’Alain Musset, classés par thèmes et par ordre chronologique – en espérant que cette présentation donnera aux lecteurs l’envie d’en savoir plus sur les sujets évoqués. Bien entendu, un tel catalogue est fait pour être enrichi et développé de manière interactive, à partir de vos propres lectures.

Esta rúbrica presenta una serie de cortos textos encontrados en los trabajos de Alain Musset, clasificados por temas y por orden cronológico - esperando que esta presentación dará a los lectores el deseo de saber más sobre los temas mencionados. Por supuesto, tal catálogo debe ser desarrollado y profundizado de manera interactiva, a partir de sus propias lecturas.

This heading presents a series of short texts extracted from Alain Musset’s papers, classified by topics and chronological order - hoping that this presentation will incite the readers to know more about the evoked subjects. Of course, such a catalogue is made to be enriched and developed in an interactive way, starting from your own readings.



Villes et cultures urbaines/Ciudades y culturas urbanas


Permanence des villes/Permanencia de las ciudades.
« On ne peut donc pas considérer les territoires urbains comme une succession d’instants-lieux jalonnés dans le temps et dans l’espace, marqueurs d’une relation figée entre la société et les paysages qu’elle a produits à un moment donné de son histoire et dont elle reste à jamais prisonnière. Au contraire, la ville est une succession de villes qui se sont inscrites sur le même lieu, empilées les unes sur les autres, la dernière effaçant la précédente, mais dont la morphologie la plus actuelle conserve toujours des signes ou des traces […] Les différentes échelles du temps et de l’espace se croisent en permanence dans des territoires en perpétuel mouvement, où les multiples strates de l’occupation humaine ne peuvent pas se résumer à une série de phases et de plages temporelles juxtaposées les unes aux autres ».
De New York à Coruscant, essai de géo-fiction. Paris, PUF, 2005, p. 55.

Mémoires collectives, mémoire individuelles/Memorias colectivas, memorias individuales.
« On aurait pourtant tort de croire qu’il existe une frontière imperméable entre les lieux de la mémoire collective (celle qui prétend donner un sens au groupe) et ceux des mémoires individuelles (faussement refermées sur elles-mêmes) : les deux géographies se superposent, se recoupent, se traversent et se nourrissent continuellement l’une de l’autre ».
« C’est là que…Peyruis et les "petits hauts lieux" d'une mémoire familiale », Cahiers de Géographie du Québec, volume 52, numéro 145, avril 2008, p. 64.

Lieux intimes et temps social/Lugares íntimos y tiempo social.
« Aucun endroit ne se situe hors du temps social : seul le degré d’intégration (ou l’intensité de la connexion) varie entre la publicité objective des lieux et l’intimité réelle ou supposée des moments qu’on y a vécus ».
« C’est là que…Peyruis et les "petits hauts lieux" d'une mémoire familiale », Cahiers de Géographie du Québec, volume 52, numéro 145, avril 2008, p. 65.

Forme urbaine et ordre social/Forma urbana y orden social.
« O abandono de San Juan Parangaricutiro e a construção do Nuevo San Juan inscrevem-se numa longa tradição hispano-americana em que, para as elites econômicas e para o poder político, a reprodução da forma urbana ainda é o melhor meio de garantir e de perpetuar a ordem social » (« l’abandon de San Juan Parangaricutiro et la construction du Nuevo San Juan s’inscrivent dans une longue tradition hispano-américaine où, pour les élites économiques et pour le pouvoir politique, la reproduction de la forme urbaine reste le meilleur moyen de garantir et de perpétuer l’ordre social »).
O deslocamento das cidades, uma tradição hispanoamericana? O caso de Parangaricutiro (México, 1944), Imaginario v.13 n.14 São Paulo jun. 2007, en ligne : http://scielo.bvs-psi.org.br/scielo.php?pid=S1413-666X2007000100008&script=sci_arttext


Villes et cultures urbaines/Ciudades y culturas urbanas


La ville entre sentiments et statistiques/La ciudad, entre sentimientos y estadísticas.
« L’ampleur des tensions nées à l’occasion d’un transfert, source de discussions interminables entre les habitants, montre que le fait urbain ne se limite pas à l’addition de données statistiques et de variables socio-économiques, mais qu’il se fonde sur des sentiments et des passions partagés par tous les membres d’une communauté ».
Alain Musset, Villes nomades du Nouveau Monde. Paris, Éditions de l'EHESS, 2002, p. 21.

La voix des villes mortes/La voz de las ciudades muertas
« De manière tout à fait symbolique, la mort d’une ville était définitivement consommée quand les cloches de l’église étaient retirées pour être transportées en un autre lieu ».
Alain Musset, Villes nomades du Nouveau Monde. Paris, Éditions de l'EHESS, 2002, p. 244.

L’âme des villes/El alma de las ciudades
« The material conditions of urban reality (the land, the ground, the buildings –public and private) did not mask the essential core of the problem that a move to an another site posed : the Spanish city has a spiritual existence that neither man nor natural environment can touch, and on which its true identity is based ».
Alain Musset, « From the New Spain of Cortés to the Mexican, Central American and Caribbean Mosaic », dans Literary Cultures of Latin America, a Comparative History, Mario J. Valdes and Djelal Kadir (eds.), Oxford, The Oxford University Press, 2004, Volume 1, p. 22.

La ville : matériel et spirituel/La ciudad : material y espritual/The city : material and spiritual.
« The processes of identification and imitation that had facilited the transmission to America of a Spanish model based on the city have functioned more in the domain of municipal powers and urban culture than in the concrete shape of the cities ».
Alain Musset, « From the New Spain of Cortés to the Mexican, Central American and Caribbean Mosaic », dans Literary Cultures of Latin America, a Comparative History, Mario J. Valdes and Djelal Kadir (eds.), Oxford, The Oxford University Press, 2004, Volume 1, p. 18.

Ville et patriotisme local/Ciudad y patriotismo local/City and local patriotism
« In the Hispanic-American world in general, and in New Spain in particular, the city rapidly became the heart and soul, not only of criollo culture, but also of an embryonic patriotism ».
Alain Musset, « From the New Spain of Cortés to the Mexican, Central American and Caribbean Mosaic », dans Literary Cultures of Latin America, a Comparative History, Mario J. Valdes and Djelal Kadir (eds.), Oxford, The Oxford University Press, 2004, Volume 1, p. 22.

Voir le profil de l'utilisateur http://alain.musset.superforum.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum