Le site officiel de Alain Musset: Biographie, Bibliographie, Infos, Discussions, Actualités... simplement en un clic!


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Séminaire représenter la ville 4: Chandigarh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Séminaire représenter la ville 4
Vendredi 26 novembre 2010
105 Bd Raspail
Salle 11
9H-11H

La réappropriation urbaine de Chandigarh en question.
Etat des lieux d’une ville nouvelle indienne par ses perceptions et ses représentations.

par Anna Dewaele
Formation doctorale Territoires, Sociétés, Développement
Centre d’Etude de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS)



Chandigarh est une ville nouvelle édifiée au nord-ouest de l’Inde en 1947 au lendemain de l’Indépendance et de la Partition, « monstrueuse vivisection de l’Inde » selon Gandhi, qui sépara l’Union Indienne de la République Islamique du Pakistan. Cette ville de fondation a par ailleurs été conçue par Le Corbusier, architecte franco-suisse emblématique du XXème siècle, qui déclarait que la ville était une « machine à habiter ». De ce fait Chandigarh apparaît comme un espace symbolique privilégié à différents niveaux. Mais il est nécessaire de confronter cette ville à son histoire, d’observer ses réalités présentes. Chandigarh, en tant que ville vécue, qu’espace perçu, est multiple car elle est le fruit de l’ensemble des perceptions de ses habitants et de ses acteurs. Certaines se rejoignent, d’autres se contredisent. Ces perceptions peuvent être analysées par le recours à un certain nombre de catégories statistiques, mais elles constituent différentes villes qui cohabitent au sein de la ville nouvelle. Il y a la ville telle qu’elle est perçue par ses habitants, qu’ils vivent à Chandigarh depuis soixante ans ou depuis quelques mois, celle du visiteur, celle du bureaucrate, celle de l’homme d’affaires, celle de l’architecte, celle du chercheur. Un kaléidoscope de perceptions émerge de ce jeu d’interlocuteurs, eux aussi producteurs de symboles à un autre niveau. Face à l’ensemble de ces images déposées sur la ville nouvelle, on est tenté de questionner l’appropriation citadine de cet espace, de comprendre le passage de la ville perçue à la ville vécue.
Dans cette perspective, l’histoire de Chandigarh est avant tout celle d’une succession de processus d’appropriation par différents acteurs, à différents moments et pour des motivations diverses. La ville des origines s’apparente à un concept, ou plutôt à un ensemble de concepts urbains qui vont faire l’objet d’appropriations consécutives. Ces dernières sont en un sens masquées dans la mesure où chacun des protagonistes va chercher à s’assurer, d’une certaine manière, la paternité du projet. Ce jeu d’appropriation et ses perceptions conditionnent certaines représentations contemporaines de Chandigarh et constitue par ailleurs un facteur explicatif pour certaines des problématiques actuelles de la ville nouvelle.
L’édification de Chandigarh par une succession d’appropriations nous invite à questionner les processus de réappropriation dont elle est aujourd’hui le théâtre. En effet, si les actes des fondateurs sont identifiables à des processus d’appropriation, les premiers signes de citadinité relèvent de la réappropriation urbaine. Au-delà des mythes de fondation et des symboliques, les citadins doivent reprendre possession d’un espace urbain par des pratiques particulières et de nouvelles représentations. Il leur faut se défaire d’une certaine mythification et interprétation de la ville des origines afin de renouer avec elle. La réappropriation peut ainsi consister à retrouver un lien perdu avec la ville première. Mais le processus de réappropriation se traduit aussi par une rupture, une réinvention de Chandigarh. Les citadins développent alors de nouvelles modalités de l’habiter, de nouvelles pratiques dans l’espace public et de nouvelles représentations. La réappropriation urbaine est alors en partie conditionnée par les problématiques contemporaines de Chandigarh : densification, métropolisation, modernisation… Il nous faut donc traiter de la réappropriation à l’échelle de Chandigarh, mais aussi de la tricity qu’elle forme avec Mohali et Panchkula.
Si les processus de réappropriation urbaine sont indéniablement en marche à Chandigarh, on peut se demander jusqu’à quel point ils ont un impact sur la ville nouvelle. Pour questionner la réappropriation urbaine et ses limites, nous avons utilisé l’hypothèse selon laquelle Chandigarh serait une œuvre ouverte, c’est-à-dire un espace architectural remarquable propice aux transformations et à l’invention. Nous nous sommes ici intéressés à des processus de réappropriation urbaine plus complexes: identité urbaine, citoyenneté, sentiment d’appartenance, imaginaire urbain, création artistique... La réappropriation apparaît toujours en marche, mais elle s’apparente ici davantage à un processus en cours, en surface. Son impact est encore limité sur certaines pratiques urbaines qui sont pourtant d’une grande importance pour une ville et son évolution. De ce fait, si œuvre ouverte il y a à Chandigarh, elle n’a pas encore été véritablement révélée par les processus citadins. Une appropriation erronée des principes de fondation a aussi pu conduire à un déni ou à une méconnaissance de l’ouverture de Chandigarh. La réappropriation urbaine reste néanmoins observable dans les images citadines de la ville et les créations artistiques qu’elle inspire. Il y a donc ici les prémices d’une ouverture globale pour la capitale régionale. Pourtant, on peut remarquer que les diverses motivations des pratiques de réappropriation urbaine peuvent tout autant assurer à Chandigarh un avenir harmonieux qu’un développement chaotique. La ville nouvelle se trouve ainsi à un croisement soixante ans après sa création. La réappropriation en est tout autant un indicateur qu’un mécanisme. Elle témoigne par ailleurs des perceptions citadines et participent à l’élaboration de nouvelles représentations urbaines.

Carnet de recherche (terrain) : http://chandigarhcarnetderecherche.blogspot.com/


Bibliographie indicative

- Le Corbusier, la ville, l’urbanisme Les rencontres de la Fondation Le Corbusier, Paris, 1995
- Brasilia/Chandigarh/Le Havre Portraits de villes Somogy, Paris, 2007
- Chandigarh la ville indienne de Le Corbusier, Le capitole une œuvre inachevée Musée des Années 30 Boulogne Billancourt, Somogy, Paris 2002
- BACHELARD Gaston La poétique de l’espace Presses Universitaires de France, Paris, 1957
- BAILLY Antoine (dir.) Représenter la ville Economica, Paris, 1995
- BATY-TORNIKIAN Ginette Cités-jardins. Genèse et actualité d’une utopie Editions Recherches/Ipraus, Paris, 2001
- BERQUE Augustin, BONNIN Philippe, DE BIASE Alexia (dir.) L'Habiter dans sa poétique première, Donner lieu, Paris, 2008
- BHATNAGAR V.S Chandigarh, the City Beautiful (Environmental Profile of a Modern Indian City) S.B Nangia A.P.H Publishing Corporation, New Delhi, 1996
- BOUDON Philippe Pessac de Le Corbusier Dumod, Paris, 1985
- CLAVAL Paul Géographie culturelle. Une nouvelle approche des sociétés et des milieux Armand Colin, Paris, 2003
- CLAVAL Paul Epistémologie de la géographie Armand Colin, Paris, 2007
- COUTURIER Stéphane Chandigarh Replay Editions Ville Ouverte, Paris, 2007
- DUPONT Véronique, G. HEUZE Djallal La ville en Asie du sud. Analyse et mise en perspective Editions de l’EHESS, coll. « Purusartha », Paris 2007
- ECO Umberto L’œuvre Ouverte Seuil, Paris, 1965
- EVENSON Norma Chandigarh University of California Press, Berkeley, 1966
- EVENO Emmanuel Utopies Urbaines Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, 1998
- FISHMAN Robert L'utopie urbaine au XXème siècle. Ebenezer Howard, Franck Lloyd, Le Corbusier Édition Pierre Mardaga, collection Architecture+ Recherches, Wavre, 1977
- GUPTA S. P. The Chandigarh -an Overview ESS PEE Publication, Chandigarh, 2009
- JAFFRELOT Christophe (dir.) L’Inde contemporaine de 1950 à nos jours Fayard/CERI, Paris, 1996 (rééd. 1997 et 2006)
- JANGRA J.K., DHARIWAL R.KK Chandigarh. Urban Development Laws Haryana Rent Reporter, Chandigarh, 2008
- JOSHI Kiran (dir.) Corbusier’s Concrete. Challenges of Conserving Modern Heritage Chandigarh Perspectives, Chandigarh, 2005
- KALIA Ravi Chandigarh. The Making of an Indian City Oxford University Press, New Delhi, 1987
- KHAN Hasan-Uddin (dir.) Le Corbusier. Chandigarh and the Modern City. Insights the Iconic City Sixty Years Later Mapin Publishing, Ahmedabad, 2009
- LANDY Frédérique, L’Union Indienne, Edition du temps, Paris, 2002
- LE CORBUSIER Vers une architecture Crès, coll. « L’Esprit Nouveau », Paris, 1923
- LE CORBUSIER La Chartre d’Athènes Plon, Paris, 1943 (rééd. Les Editions de Minuit, 1957)
- LE CORBUSIER Œuvres Complètes 1952-1957 Girsberger, Zurich, 1958
- LEVY Jacques, LUSSAULT Michel (dir.) Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés Belin, Paris, 2003
- LYNCH Kevin The Image of the City MIT Press, Cambridge, 1960
- MEHTA O.P., METHA V.P. Chandigarh. A City for all Times Arun Publishing House, Chandigarh, 2007
- MERLEAU-PONTHY Maurice Phénoménologie de la perception Gallimard, Paris, 1945
- NEMERY Jean-Claude, RAUTENBERG Michel, THURIOT Fabrice (dir.) Stratégies identitaires de conservation et de valorisation du patrimoine L’Harmattan, Paris, 2006
- PAPILLAULT Rémi « La tentation du sacré sur le Capitole de Chandigarh » in Le symbolique, le sacré, la spiritualité dans l’œuvre de Le Corbusier Fondation Le Corbusier, Editions de La Villette, Paris, 2004
- PAPILLAULT Rémi Chandigarh Institut français d’architecture, Cité de l’architecture et du patrimoine, coll. « Portrait de ville », Paris, 2006
- PAPILLAULT Rémi Chandigarh, l’œuvre ouverte et le temps. Anatomie d’un projet de ville de Le Corbusier en Inde. 1950-1965 Thèse dirigée par Yannis Tsiomis, soutenue le 10 décembre 2008 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Code thèse POO25041
- POULOT Dominique Patrimoine et modernité L’Harmattan, Paris, 1998
- PRAKASH Vikramaditya Chandigarh’s Le Corbusier. The Struggle for Modernity in Postcolonial India Mapin Publishing, Ahmedabad, 2002
- PRAKASH Aditya, PRAKASH Vikramaditya Chandigarh. The City Beautiful Abhishek Publications, Chandigarh, 2007
- RACINE Jean-Luc « Punjab : géopolitique d’une crise » in L’Inde, l’un et le multiple CHEAM, Paris, 1986
- RAULIN Anne Anthropologie urbaine Armand Colin, Paris, 2007
- SANSOT Pierre Poétique de la ville Armand Colin, Paris, 1996
- SARIN Madhu Urban Planning in the Third World. The Chandigarh Experience Mansell Publishing Limited, Londres, 1982
- SCHOPENHAUER Arthur Le monde comme volonté et comme représentation Presses Universitaires de France, Paris, 1966 (trad.)
- SHARMA Kavita, CHITLEEN K. Sethi Chandigarh Lifescape. Brief Social History of a Planned City Meeta & Rajivlochan, Chandigarh, 1999
- SIVARAMARKRISHMAN K.C., KUNDU Amitabh, SIGH B.N., Handbook of Urbanization in India, Oxford University Press, Oxford, 2005
- TSIOMIS Yannis (dir.) Matières de ville. Projet urbain et enseignement Edition de La Villette, collection Penser l’espace, Paris, 2008
- VAUGIER CHATTERJEE Anne Histoire politique du Pendjab de 1947 à nos jours L’Harmattan, Paris, 2001

Voir le profil de l'utilisateur http://alain.musset.superforum.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum