Le site officiel de Alain Musset: Biographie, Bibliographie, Infos, Discussions, Actualités... simplement en un clic!


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Penser l'habiter6

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Penser l'habiter6 Empty Penser l'habiter6 le Jeu 8 Nov - 16:51

PENSER L’ « HABITER », PENSER AVEC L’ « HABITER »

Vendredi - 9  h. – 11 h.

105 boulevard Raspail, Salle 7

du 9 novembre 2018 au 15 février 2019
Pas de séance le 14 décembre

https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/14/



Eliana Pariente: Circuler, travailler, habiter : la figure du croto dans l’imaginaire culturel argentin (1930-1943)



Le croto était un type spécifique de travailleur saisonnier en Argentine de la première moitié du 20ème siècle : immigrant européen et libertaire, il faisait partie d'un réseau d'identifications qui va du gaucho à l'individualiste romantique. Mais dans cet éventail de représentations il existe un écart paradoxal entre les regards des croto sur un aspect basique : eux-mêmes revendiquaient leur caractère d'ouvriers avant toute chose, tandis que pour le statuo quo ils étaient essentiellement des "vagos" (fainéants) et vagabonds. Ceci les insérait dans la catégorie de fléau social et les rendaient indésirables face aux forces de l’ordre.
A travers différents types de documents –des documents officiels, scientifiques, journalistiques, plastiques—, particulièrement des documents littéraires, nous essayons de retracer les croisements des regards sur ce groupe social pour dénicher les enjeux qu’un mode de vie qu’Alicia Maguid dénomme « transhumant » implique dans une société dans une période de renforcement institutionnel et de contrôle sur la population où les politiques publiques visent la stabilisation du territoire après des décennies de mutation et où l’Etat développe des stratégies pour « peupler » le territoire d’un pays canoniquement pensée en termes de « désert ». Or ces catégories concernent des conceptions/ appréciations sur les modes d’habiter que le croto vient contester (comment habiter les lieux et le monde en refusant un habiter normé, bourgeois, contraignant).
1. Du parcours littéraire à l’histoire sociale : Quelle importance d’étudier le croto à travers d’un corpus hétérodoxe qui incorpore les documents littéraires ? Brève explication d’un choix méthodologique.
2. Rapide approche au phénomène des crotos à travers les cartes : la définition territoriale, la modernisation, la distribution démographique, la conjoncture économique de l’Argentine vers 1930 et jusqu’à 1943.
3. Le croto et ses cousins itinérants: l’atorrante en Argentine, le hobo étatsunien et le journalier français. Quels traits en commun ?
4. Les spécificités du croto : pratiques de travail et de subsistance. Travailler-circuler (la circulation, est-elle une attente ?). Le mouvement comme espace de vie. Les enjeux de la circulation dans leur rapport au territoire : le choix de la nature, le choix de la solitude, les pratiques hors la loi : des parties prises politiques autour de l’habiter.
5. De transhumant à vagabond : regards portés sur le croto.

SÉLECTION BIBLIOGRAPHIQUE


BAIGORRIA, Osvaldo. Anarquismo transhumante, crónicas de crotos y linyeras. La Plata : Terramar, colection Utopía Libertaria, 2008.
BARANDIARÁN, Luciano. Del gaucho al croto: continuidades y rupturas en las prácticas de la oferta de mano de obra en el mercado de trabajo rural (Buenos Aires, 1850-1950), in Cuestiones agrarias en Argentina y Brasil. Conflictos sociales, educación y medio ambiente. Sous la direction de : GIRBAL BLACHA, Noemí et DE MENDOCA, Sonia. Buenos Aires : Prometeo Libros Editorial, 2007. 380 p. P. 29-46.
DJERENDEREDJIAN, Julio. Gringos en las pampas: inmigrantes y colonos en el campo, Buenos Aires : Sudamericana, 2008
GORELIK, Adrián. Mapas de identidad en Miradas sobre Buenos Aires, Buenos Aires: Siglo XXI Editores Argentina, 2004, 288 p., pp. 17-68.
FOS, Carlos : Los caminos de hierro de los crotos anarquistas [en ligne] Non-publié. Disponible sur Avizora : http://www.avizora.com/publicaciones/colaboradores/textos_carlos_fos/0001_crotos_anarquistas_argentina.htm, consulté le 10/11/2015.
Los límites espaciales en el teatro libertario. Una aproximación al concepto de espacio[en ligne] . La revista del CCC. Janvier / Août 2009, n° 5 / 6. Actualisé: 2009-10-06 [cité 2015-11-24] : Disponible sur Centro Cultural de la Cooperación : http://www.centrocultural.coop/revista/articulo/126/. ISSN 1851-3263.
LOIS, Carla. “Técnica, política y deseo territorial en la cartografía oficial de la Argentina (1852-1941)”. Scripta Nova. Revista electrónica de geografía y ciencias sociales. Barcelona: Universidad de Barcelona, 1 de agosto de 2006, vol. X, núm. 218 (52). En ligne: Scripta Nova: [ISSN: 1138-9788] (consultado el 10/1/2018).
MAGUID, Alicia. Los crotos : la militancia transhumante. Mundo Nuevo, no. 44, février 1970, p. 19-44.
NARIO, H., BERGMAN M., et GUTIERREZ, L. La Marginalidad. Col. Cuadernos de la historia popular argentina, CEAL, 1986. 60 p.
RUBINICH, Lucas. Van los linyeras. Construcción y circulación de una visión positiva del individualismo romántico vitalista durante la primera mitad del siglo XX argentino. Apuntes de investigación del CECYP (Centro de Estudios en Cultura y Política) no. 13, juin 2008, p. 56-99.

SÉLECTION DU CORPUS

GALVEZ, Marcelo. Bepo. 2016.

NARIO, Hugo. Bepo, la vida secreta de un linyera. Buenos Aires : CEAL, 1988

POLIAK, Ana. ¡Que vivan los crotos! ; 1990.

SARMIENTO, D. F. Facundo. (1845), Col. Letras hispánicas, Cátedra, 2005.

TORMO, Antonio : « El fogón de los arrieros », 1930.
- « La canción del linyera », s/d.

Voir le profil de l'utilisateur http://alain.musset.superforum.fr

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum