Le site officiel de Alain Musset: Biographie, Bibliographie, Infos, Discussions, Actualités... simplement en un clic!


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Derniers articles mis en ligne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Derniers articles mis en ligne le Dim 1 Juin - 9:23

17 novembre 2009
Le Honduras en crise: vie et mort des Constitutions
Cahiers des Amériques latines, n°57-58, pp. 7-13
http://dl.free.fr/hxUCIisR7
Accès valide pendant un mois à partir du 18 janvier 2010


28 octobre 2009
Zentralamerika: Naturbedingte Risiken und soziale Verwundbarkeit
(en collaboration avec Sébastien Hardy)
dans Zentralamerika Heute, sous la direction de Sabine Kurtenbach, Wener Mackenbach, Günther Maihold et Wolker Wünderich, Frankfurt am Main, Vervuert Verlag, 2008, pp. 85-102.
http://books.google.fr/books?hl=fr&lr=&id=NgwMXJ1u3swC&oi=fnd&pg=PA85&dq=%22alain+musset%22&ots=UB_dc4ngzZ&sig=eVpxRignavUuDSgyU-CHZVka_fY#v=onepage&q=%22alain%20musset%22&f=false



26 août 2009
León/Sutiaba (Nicaragua) : frontière ethnique et justice spatiale
Annales de géographie nº 665-666 (1-2/2009)
Justice spatiale
Janvier 2009

Le couple formé par la ville espagnole de León et la communauté indigène de Sutiaba est une conséquence du déplacement de la capitale provinciale opéré en 1610 après un tremblement de terre. Depuis cette époque, les relations interethniques sont restées difficiles. L’annexion des terres de San Juan Bautista Subtiava par le municipe « espagnol » en 1902, n’a pas contribué à réduire les tensions, bien au contraire. La fracture sociale et ethnique qui oppose l’ancienne ville coloniale (à l’est) et le quartier indigène (à l’ouest) reste très forte. Elle a un impact à la fois sur les paysages urbains et sur les pratiques sociales des habitants. Notre objectif est ici d’analyser les mécanismes de différentiation sociospatiale qui s’expriment de chaque côté de la ville et qui alimentent les revendications identitaires des populations locales afin de mettre à l’épreuve deux notions clefs des sciences sociales contemporaines : la justice spatiale et la gouvernance urbaine.

Mots clés : Nicaragua, León, Sutiaba, communautés, biens communs, frontière ethnique, justice spatiale.

The duo formed by the Spanish city of León and the Indian community of Sutiaba was created as a result of the relocation of the provincial capital that occurred after the earthquake of 1610. Interethnic relations have been difficult ever since. The annexation of the lands of San Juan Bautista Subtiava by the “Spanish” municipe in 1902 did not help to reduce tensions, on the contrary. The social and ethnic cleaving contrasting the old colonial city (the eastern part) and the Indian quarter (the western) remains very strong. This has an impact on the urban landscapes and on the social practices of the inhabitants. Our objective here is to analyse the mechanisms of sociospatial differentiation at work on each side of the city contributing to the identity claims of the local populations. We also critically discuss two key notions in contemporary social science: spatial justice and urban governance.

Keywords : Nicaragua, León, Sutiaba, communities, common goods, ethnic frontier, spatial justice.

http://www.armand-colin.com/revues_article_info.php?idr=5&idnum=328962&idart=5399 (abonnement nécessaire)


La dérive militaire du régime putchiste au Honduras
Le Temps
mercredi 5 août 2009
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/77eaca68-8136-11de-a208-12a1a49c27d7/La_dérive_militaire_du_régime_putchiste



La crise politique hondurienne
La Francolatina
30 juin 2009
http://www.lafrancolatina.com/spip.php?article1182


19 février 2009
Quand la bulle scientifique éclatera
Ouest France, 11 février 2009
http://www.ouest-france.fr/2009/02/14/finistere/Quand-la-bulle-scientifique-eclatera--55452455.html



2 février 2009
Mexico, 1950-2000. Un itinéraire photographique
Cahiers des Amériques latines, n° 35, 2001
http://www.iheal.univ-paris3.fr/IMG/CAL/cal35-dossier8.pdf

À la fin des années 1940 et au début des années 1950, Santos García Cano Muñoz, horloger installé à Mexico, près de la place Santo Domingo, a assouvi sa passion de la photographie en multipliant les prises de vue d'une ville qui, à cette époque, était en plein mutation économique, sociale et urbanistique, comme elle l'est encore aujourd'hui...

Al final de los años cuarenta y a principios de los años cincuenta, Santos García Cano Muñoz, relojero instalado en México, cerca de la Plaza Santo Domingo, alimentó su pasión de la fotografía multiplicando las tomas de vista de una ciudad que, en aquel entonces, estaba en pleno cambio económico, social y urbanístico, como lo es aún hoy…


31 octobre 2008
GEOPOLITIQUE DU MEXIQUE
Bruxelles, Éditions Complexe, 1996, 143 p.

http://books.google.fr/books?id=dEzGSjM1hUgC&pg=PA6&lpg=PA6&dq=mexico,+barda&source=web&ots=R1fqG6HK-8&sig=d8hE6jQgyqX6317vH9fqlZK6k_U&hl=fr&sa=X&oi=book_result&resnum=7&ct=result#PPA30,M1

Un simple coup d'œil à une carte permet de voir que le Mexique est un pays de transition entre l'Amérique du Nord et l'Amérique latine . Les géopoliticiens ont d'ailleurs longtemps hésité avant de le faire basculer vers le nord du continent. Ils ont alors choisi de privilégier l'aspect économique du problème, au détriment des racines culturelles d'un pays façonné par la conquête espagnole, l'évangélisation des Indiens et des structures sociales qui le rattachent de manière indéniable à l'Amérique du sud. Mais il est vrai que le Mexique est lui-même partagé en deux, entre un nord plus industrialisé et plus européen, attiré par les Etats-Unis, et un sud plus agricole et plus indigène, dont les caractéristiques socio-économiques rappellent celles de l'Amérique centrale…



3 SEPTEMBRE 2008
LA CIUDAD PRIVATIZADA
Entrevista para el periódico chileno La Tercera
http://papeldigital.info/ltcul/

Hay que entrar a la página y luego hacer click en el link que dice "ediciones anteriores" y que se encuentra en la parte superior de la pantalla. Ahí elige la edición del 3 de mayo de 2008. La entrevista está en la página 12.



26 JUIN 2008
LE NICARAGUA, INTRODUCTION À UNE AMÉRIQUE LATINE EXTRÊME (avec Joël Delhom)
Nicaragua, dans l'oeil du cyclone, Paris, IHEAL-IHNCA-UBS, pp. 5-16
http://leobaillard.org/heberg/lando/alpha/2000.nicargua.intro.pdf

À bien des égards, le Nicaragua semble être un résumé ou une caricature du système latino-américain, avec son histoire chaotique, marquée par la longue dictature de la famille Somoza, ses structures socio-économiques particulièrement inégalitaires, ses relations conflictuelles avec les États-Unis. Si Alain Rouquié a pu écrire que l'Amérique latine était un extrême occident, le Nicaragua est sans doute l'expression d'une Amérique latine extrême.

En muchos aspectos, Nicaragua parece ser un resumen o una caricatura del sistema latino-americano, con su historia caótica, caracterizada por la larga dictadura de la familia Somoza, con sus estructuras socioeconómicas especialmente desiguales, con sus relaciones conflictuales con los Estados Unidos. Si Alain Rouquié pudo escribir que la América Latina era un extremo occidente, Nicaragua es por cierto la expresión de una América Latina extrema.

With many regards, Nicaragua seems to be a summary or a caricature of the latin-american system, with its chaotic history, marked by the long dictatorship of the Somoza family, its particularly uneven socio-economic structures, its conflictual relations with the United States. If Alain Rouquié could write that the Latin America was an extreme occident, Nicaragua is undoubtedly the expression of an extreme Latin America.


25 JUIN 2008
ENTRE CYCLONES ET TREMBLEMENTS DE TERRE: LE NICARAGUA FACE AU RISQUE NATUREL
Nicaragua, dans l'oeil du cyclone, Paris, IHEAL-IHNCA-UBS, pp. 19-40
http://leobaillard.org/heberg/lando/alpha/2000.nicaragua.risques.pdf

Dans l'un des pays les plus pauvres d'Amérique latine, le risque naturel apparaît surtout comme l'expression d'une réalité sociale, et parfois d'un enjeu politique. Le "sous-développement" mais aussi l'ampleur des disparités économiques expliquent en partie pourquoi la mise en place de différents outils d'analyse du risque, contrôlés par l'INETER, n'a pas abouti à définir une politique de prévention véritablement efficace.

En uno de los países más pobres de América Latina, el riesgo natural aparece sobre todo como la expresión de una realidad social, y a veces de tensiones y apuestas políticas. No solo el "subdesarrollo" sino también la amplitud de las disparidades económicas explican en parte porqué la instauración de distintas herramientas de analisis del riesgo, controlados por el INETER, no ha conseguido definir una política de prevención verdaderamente eficaz.


[center]25 JUIN 2008
UNE GÉOPOLITIQUE DES AMÉRIQUES
Géopolitique des Amériques, Paris, Nathan, 2006, pp. 11-16
http://leobaillard.org/heberg/lando/alpha/2006.ameriques.geopolitique.pdf

http://dl.free.fr/aMtPpWGUB/2006.ameriques.geopolitique.pdf
(document téléchargeable 30 jours à partir du 25 juin 2008)

Pour le continent américain, marqué à toutes les échelles spatiales par l'extrême diversité des situations politiques, culturelles, économiques et sociales, l'analyse géopolitique doit permettre de répondre au défi posé par la multiplicité des identités collectives et les impératifs de l'union économique: Amérique du Nord, Amérique du Sud, Amérique centrale, Amérique andine, Amérique hispanique, Amérique ibérique, Mexamérique, Mésoamérique… Même s'il faut relativiser la portée de ces divisions dans un contexte international favorable aux processus d'intégration régionale, la route est encore longue pour aboutir à une Amérique sans adjectif.

Para el continente americano, marcado a todas las escalas espaciales por la extrema diversidad de las situaciones políticas, culturales, económicas y sociales, el análisis geopolítico debe permitir responder al reto que representa la multiplicidad de las identidades colectivas y los imperativos de la unión económica: Norteamérica, Sudamérica, Centroamérica, América andina, América hispánica, América ibérica, Mexamerica, Mesoamérica... Aunque tengamos que relativizar el alcance de estas divisiones en un contexto internacional favorable a los procesos de integración regional, lel camino sigue largo para conseguir una América sin adjetivo.


15 JUIN 2008
VILLES, FRONTIÈRES ET NATIONS EN AMÉRIQUE CENTRALE
Hérodote, n° 99, 2000, pp. 37-60
http://leobaillard.org/heberg/lando/alpha/2000.amcent.frontieres.pdf

La région de l'isthme centraméricain est parfois considérée comme les Balkans du Nouveau Monde. Les tensions internes et externes qui caractérisent cette région sont le résultat d'un long processus de fragmentation sociale, ethnique et territoriale initié au début de l'époque coloniale et qui a culminé dans la première moitié du XIXe siècle, quand les frontières administratives de la capitainerie générale du Guatemala ont servi de base aux différents Etats indépendants à la recherche d'une légitimité nationale. Dans ce contexte, les villes capitales ont joué un rôle essentiel en organisant l'espace de pays où les zones frontières apparaissent aujourd'hui comme marginalisées et sous-développées.

La region del istmo centroamericano esta a veces considerada como los Balkanes del Nuevo Mundo. Les tensiones tanto internas como externas que caracterizan esta zona no son sino el resultado de un largo proceso de fragmentacion social, etnica y territorial iniciado desde los principios de la época colonial y que culmina en la primera mitad del siglo XIX, cuando las fronteras administrativas de la Capitania General de Guatemala sirvieron de base para la elaboracion de distinctos Estados independientes en busqueda de su legitimidad nacional. En este contexto, las ciudades capitales jugaron un papel relevante en la organizacion espacial de paises donde las zonas fronterizas aparecen hoy en dias marginalizadas y sub-desarrolladas.

The area of the centeramerican isthmus is sometimes regarded as the Balkans of the New World. The internal and external tensions which characterize this region are the result of a long process of social, ethnic and territorial fragmentation initiated at the beginning of the colonial time and which culminated in the first half of the XIXth century, when the administrative borders of the Capitania General of Guatemala were used as a basis for independent States in search of a national legitimacy. In this context, the capital cities played an essential part by organizing a country space where the frontier zones seem today marginalized and underdeveloped.



30 avril 2008
PEYRUIS ET LES « PETITS HAUTS LIEUX » D’UNE MEMOIRE FAMILIALE
http://www.cgq.ulaval.ca/textes/vol_52/no145/Musset.pdf

Les hauts lieux occupent une place fondamentale dans le marquage symbolique du territoire et dans sa mise en correspondance avec l’histoire officielle. Ils sont l’expression d’une identité collective qui se manifeste à différents niveaux sociologiques ou politiques – depuis la nation jusqu’à la famille (échelle d’analyse jusqu’à présent négligée). Afin de voir comment l’espace-temps des individus s’articule avec l’espace-temps de la société, j’ai engagé une recherche portant sur ma propre famille et sur son berceau villageois, Peyruis (France, Alpes de Haute-Provence). En reconstituant la géographie intime de trois sœurs et de leur frère dans ce petit bourg provençal des années 1940, on passe ainsi des lieux de mémoire institutionnels à la mémoire des lieux communs – endroits de la banalité liés aux pratiques quotidiennes et non au culte périodique du souvenir. Ces « petits hauts lieux » s’inscrivent en effet dans un espace social et matérialisent l’appropriation virtuelle (et limitée dans le temps) d’un territoire public par une mémoire privée.

The memorable places (« hauts lieux ») have a fundamental place in the symbolic marking of territory and in its correspondance with official history. They express a collective identity which is shown at different political and sociological levels, from the nation down to the family- a scale of analysis hitherto neglected. To see how individuals' space-time mesh with that of society, I began to research my own family and its birthplace - Peyruis, Alpes de Haute-Provence in France. By reconstructing the private geography of three sisters and a brother in this small, 1940's Provençal town, we move from institutional memorials to commonplace ones : everyday places more linked to daily activities than regular acts of remembrance. These small significant sites are found in a social space. They embody virtual and limited in time appropriation of a public territory by a private memory.

Voir le profil de l'utilisateur http://alain.musset.superforum.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum