Le site officiel de Alain Musset
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le site officiel de Alain Musset: Biographie, Bibliographie, Infos, Discussions, Actualités... simplement en un clic!

Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Construire la citique du Développement 7

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

darkalain

darkalain
Admin
Admin

Construire la critique du développement : objets, idées, terrains


Séminaire COMMUN
M2 Etudes du développement IEDES - Université Paris 1
Master Etude comparative du développement - EHESS

Tous les mardis, de 14h30 à 16h30, à partir du mardi 19 octobre 2021

Campus Condorcet, Centre des colloques, Cours des Humanités, 93 300 Aubervilliers
Salle 3.07


Séminaire organisé et animé par
Sylvie Capitant, Anne Le Naëlou et Alain Musset




07/12/21 Issa Sory, Université de Koudougou, Burkina Faso, maîtresse de conférences en géographie

Gestion des terres périurbaines à Ouagadougou : des politiques publiques dans l’impasse ?



14/12/21 Matthieu Bolay, Université de Berne, Suisse, socio-anthropologue

Les politiques de transparence dans le domaine extractif



21/12/21 et 28/12/21 Vacances de Noël



04/01/22/ Rafael Soares Gonçalves, historien, professeur à l’Université pontificale de Rio de Janeiro (PUC Rio):

Le débat sur le développement et les quartiers informels en Amérique Latine

Le concept d'informalité a été forgé au sein d'un modèle guidé par le projet de modernisation des villes et des sociétés. L'association systématique des espaces populaires aux concepts d'irrégularité et d'illégalité est devenue de plus en plus consensuelle avec la consolidation progressive de la pensée urbaniste moderne, des théories de la marginalité et, puis, des théories du développement. La notion d'informalité a donc été profondément influencée par les notions de marginalité et de sous-développement, introduisant une nouvelle trame narrative dans les sciences sociales latino-américaines, dans le but de rendre compte de larges secteurs de la population, qui n'avaient apparemment pas été en mesure de s'insérer de manière adéquate dans les espaces d'intégration sociale, politique, économique et spatiale depuis le milieu du XXe siècle. La présentation vise à aborder plus spécifique le débat sur l'informalité et le développement.
11/01/22 Anne Christine Trémon, anthropologue, maîtresse d’enseignement et de recherche à l’Université de Lausanne

Verdir la ville pour mieux faire disparaître les villages. Développement civilisateur et politique environnementale dans la Chine urbaine.

Shenzhen, zone économique spéciale devenue une mégapole, a été le laboratoire des réformes capitalistes en Chine, et elle est le symbole de son développement fulgurant. Shenzhen s’efforce depuis la fin des années 2000 de transformer son économie basée sur la production manufacturière en une économie plus « verte ». La rhétorique du verdissement accompagne également les projets de rénovation urbaine inspirés du modèle de la cité-jardin ainsi que les campagnes d’éducation environnementale qui ciblent tout particulièrement les villages urbains. S’ils sont très nombreux à Shenzhen, les villages urbains sont largement répandus en Chine, étant le produit de son urbanisation très rapide. S’appuyant sur des recherches menées dans un ancien village rural devenu un quartier de Shenzhen, tout en élargissant le propos à d’autres villes, cette communication explore les rapports entre l’idéologie civilisatrice de l’urbanisation promue par les autorités chinoises, et l’impératif qu’elles imposent de verdir l’économie et la ville.
18/01/22 Ana María Alvarez Rojas, sociologue, professeure à l’Université catholique Silva Henríquez :

Après 40 ans de modèle néolibéral, comment penser l’universalité des droits sociaux au Chili ?


L’analyse historique du comportement des élites dirigeantes et de l'impact socioculturel de 40 ans du modèle néolibéral dans la société chilienne, mettent en évidence les obstacles économiques, sociaux et culturels rencontrés par l’aspiration d'universalité installée avec force dans la scène sociale et politique chilienne à partir de la révolte sociale d’octobre de 2019. Nous réfléchirons sur ces aspects à travers l'analyse de deux politiques sociales qui nous semblent paradigmatiques. Politiques de logement social et politiques de protection sociale. Les tentatives de mixité sociale de certains programmes de logement sociale et l'aspiration à l'universalité contenue dans des programmes sociaux, se heurtent non seulement à une élite qui ne veut pas redistribuer ou perdre ses privilèges, mais aussi à une société façonnée par l'idée que la protection de l'État est réservée aux plus pauvres.
25/01/22 Nicolas Bautès, Université de Caen, maître de conférences en géographie

L’espace rétréci : la production de l’urbain en prise avec l’usage des espaces sociaux de la pêche. (Région de Tamil Nadu, Inde)



01/02/22 penser la notion de "critique"

http://alain.musset.superforum.fr

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum